Un mâtin le matin

J'ai tellement raté le passage à la nouvelle année que déjà le printemps entre dans les maisons.

Sauve qui pot !


Commande de la mairie d'Arlanc qui fleure bon le printemps !

Allant-guis

Un seul regard subrepticement échangé au hasard d'une rencontre et des yeux qui ne se quittent plus tout au long d'une histoire. C'est le coup de foudre. Et voilà des amants qui se mirent les mirettes tout le long du jour. Pourquoi ? Qu'ont-ils vu chacun dans les prunelles de l'autre la toute première fois ?

Voilà donc ma sœur et son compagnon qui ne se lâchent plus de la pupille... Peut-être que ce qu'ils ont vu et voient encore prend la forme d'un voyage mouvementé aux couleurs de leurs imaginaires ?

Je vous en délivre une interprétation...







Ce travail est visible du 1 au 16 février 2020 à la Plomberie, Épinal, dans le cadre de l'exposition « Nous à Feu Doux » organisée par les étudiants de troisième année de l'ÉSAL en collaboration avec La Lune en Parachute.

Terre vénère !


L'aversion pour son propre corps peut mener à vouloir le malaxer, le tordre, le malmener. Il devient une matière, pareille à de l'argile, pétrie avec violence par la pratique d’un sport dévié de ses enjeux premiers de santé et de bien-être. C'est ce que vient raconter ce personnage tordu dans des positions étranges...







En piste !


Seule une poignée d'artistes sait comment s'y prendre avec mon caractère de cochon. Si bien que parfois, je souris ! Attention !!

Le cycle de la vie

Une p'tite illu, comme ça, en passant !


Tournez manège !


Encore un petit tour de foire grâce à la commune d'Arlanc qui, cette année encore, m'a sollicitée pour réaliser l'affiche.