Tentative d'étirement du français figé

Dans son Précis de Conjugaison Ordinaire, Guillaume Rannou conjugue des locutions.
"Aller de soi", par exemple, devient un verbe à part entière.
Je vais de moi...
Tu vas de toi...
Et si on étirait encore davantage la chose ?
Que tu ailles de toi devient ail de toi

Je vais de moi devient je vêts de mois

L'image du milieu a été dessinée après dans le but de créer une narration avec les deux autres traitées, à la base, tout à fait indépendamment.

...Ce n'est pas très clair, si ?

1 commentaire :

  1. des jeux de mots bien clairs et un historique de l'ail:cueillette, périlleuse,mise en sac pour en cas?et départ en voyage tout ça avec des dessins sympas

    RépondreSupprimer