#Inktober 2017 : Divided

En 1793, Marie-Antoinette est divisée entre le pain et la brioche...


5 commentaires :

  1. Révolutionnaire3 octobre 2017 à 10:51

    "S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche !"
    Non mais sérieusement ! Encore un inktober magnifique ! Simple mais bien composé et qui émane un sentiment d'angoisse spécial ! La façon dont tu as choisis de dessiner le sang qui relie encore le corps et la tête, l'expression mi outrée mi surprise plus qu'effrayée, le fait qu'elle flotte et les plis de la robe...!!! J'adore !

    RépondreSupprimer
  2. Conservateur du Louvre3 octobre 2017 à 12:51

    Est ce que la coiffe qu'elle porte est inspirée par celle peinte par Vigée-Lebrun dans "Marie Antoinette à la Rose" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pétrote de Mouchemain8 octobre 2017 à 12:24

      Après vérification, il semblerait que oui...ou alors c'est un hasard hasardeux....

      Supprimer
  3. "En 1793, Marie-Antoinette est divisée entre le pain et la brioche.." a une portée toute singulière. C'est sombre alors qu'aucun des mots choisis n'est du registre du gore/horreur. La phrase a une belle porté et s'harmonise totalement avec ton dessin. C'est ma nouvelle phrase favorite du moment.

    RépondreSupprimer
  4. Qu'on lui coupe la tête!! disait la reine de cœur. Ta Marie Antoinette revisitée (et étêtée) est magnifique. Sincèrement, le découpage du dessin, la justesse de la coiffure, la finesse de la robe ...tout est réussi. C'est juste excellent. Bravo.
    Catherine Miallet

    RépondreSupprimer