Il était une fois...

Et si on imaginait de célèbres héros de conte à l’heure de la retraite ? C’est en tout cas ce que nous avait proposé notre professeur d’arts plastiques au lycée.



Je me suis occupée des trois petits cochons… Enfin, de celui qui reste si on imagine que ses deux frères ont trépassé face au loup. Le dernier de la fratrie a la rancune tenace : il ne se prive pas d’orner de peaux de loup les murs de sa maison de briques.

0 commentaires: